L’Argent Colloïdal, un remède universel oublié

Partager sur les réseaux sociaux

L’argent colloïdal, c’est quoi ?

 

Considéré comme l’un des meilleurs antibiotiques naturels qui soit, l’argent colloïdal est constitué de particules d’argent, ultra microscopiques, en suspension dans de l’eau ultra pure… et rien de plus !

Ce sont ces mêmes particules qui vont être capable de pénétrer à l’intérieur des cellules et d’y détruire les virus qui s’y trouvent cachés.

 

 

D’après les travaux du Docteur Henri Crooks, la plupart des antibiotiques ne tue qu’une partie des agents causant des maladies, alors que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies !

 

Sa qualité se reconnait à :

♣    Son absence de couleur. La solution peut être très légèrement colorée.

♣    Un léger goût métallique.

 

Votre argent colloïdal, conditionné dans une bouteille en verre brun bien bouchée, peut se conserver pendant plus de 6 mois sans aucun problème.

De plus, aucune contre-indication n’a été démontrée. Les enfants ou les femmes enceintes et allaitantes peuvent donc l’utiliser en toute sécurité.

 


L’argent colloïdal, pour quoi ?

 

♣    Véritable antibiotique naturel à large spectre, L’argent colloïdal est capable de :

  • Tuer la plupart des microbes pathogènes
  • Accélérer la cicatrisation de blessures et des brûlures
  • Soigner la peau et les allergies
  • Stimuler les défenses naturelles
  • Purifier l’eau

 

 

Propriétés de l'argent colloïdal

 

 

♣    Voici une liste non exhaustive des cas pour lesquels on peut utiliser de l’argent colloïdal :

A Abcès, Acné, Allergie, Amygdalite, Angine, Aphte, Arthrite, Asthme L Lèpre, Levures, Lyme (maladie de)
B Blessure, Bronchite, Brûlure M Malaria, Moisissures, Mycose
C Candida albicans, Cellulite, Choléra, Colite, Conjonctivite, Coup de soleil, Crohn (maladie de) O Otite
D Dents (carie), Diabète, Diarrhée P Pancréatite, Pellicules, Peste bubonique, Plaie, Pneumonie
E Eczéma R Reins (infections), Rhume
F Fatigue chronique, Fibromyalgie, Foie (affections) S Saignement, Sclérose en plaques, Sida, Sinusite, Soins du cuir chevelu, Stérilité
G Gale, Gencives (parodontite), Grippe T Teigne
H Hépatite C, Herpès, Hydrosadénite, Haleine (mauvaise) U Ulcère d’estomac
I Infection de l’estomac, Infection cutanée, Infection des poumons, Intoxication alimentaire V Varicelle, Verrue, Vessie (inflammation), Voies urinaires
K Kyste Y -Z Yeux (inflammation), Zona

Comment utiliser l’ argent colloïdal ?

 

♥    En usage interne

Malgré la liste impressionnante de ses capacités de guérison, l’argent colloïdal est  interdit à la vente en France pour une utilisation par voie interne ! Aucune raison scientifique ne justifie cette interdiction à ce jour, mais il semblerait que l’industrie pharmaceutique soit parvenue à lui faire la peau ! (l’argent colloïdal ne peut être breveté)

 

Si vous décidez cependant de l’utiliser par voie interne malgré l’interdiction officielle, voici la posologie à respecter :

♠    Au début de l’infection :

  • Adulte : 2 cuillères à soupe le matin à jeun et le soir
  • Enfant de – de 10 ans : 2 cuillères à café le matin à jeun et le soir

♠    Crise aigüe, système immunitaire affaibli :

  • Adulte : 1 cuillère à soupe toutes les heures
  • Enfant de – de 10 ans : 1 cuillère à café toutes les heures

Etant donné que l’organisme élimine rapidement l’argent colloïdal ingéré, il est conseillé, en cas de crise aigüe, de diviser la dose quotidienne totale, en des prises plus fréquentes (toutes les heures, voire tous les quarts d’heures). Comme avec les antibiotiques, il ne faut pas arrêter le traitement dès disparition des symptômes, sous peine de s’exposer à une rechute !

Au fur et à mesure de la guérison, vous pouvez espacer les prises progressivement vers la posologie d’entretien

♠    Cure d’entretien :

  • Adulte : 1 cuillère à soupe le matin à jeun et le soir
  • Enfant de – de 10 ans : 1 cuillère à café le matin à jeun et le soir

 

Dans tous les cas, gardez la solution 1 minute dans la bouche avant de l’avaler (afin qu’il passe plus rapidement dans le sang), et utilisez des ustensiles en bois ou en plastique (pas de métal)

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

 

L’argent colloïdal n’interfère pas avec les traitements aromathérapiques ou homéopathiques. On ne trouve également aucun rapport d’interférence avec les médicaments.

 

 

 

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

   En usage externe

  • Appliquez directement sur les plaies ou abrasions de la peau, contre l’eczéma, les brûlures, piqûres de moustiques, l’acné, les verrues, les mycoses et les plaies ouvertes. Certaines marques proposent à la vente des pansements à base d’argent colloïdal, cependant vous pouvez confectionner vos propres bande de gaze.
  • En vaporisation, nasales pour les rhinites, et buccale pour les maux de gorge.
  • En inhalations et nébulisations, pour les troubles pulmonaires : un nébuliseur permet d’inhaler un fin brouillard d’argent colloïdal ; ces minuscules gouttelettes atteignent les alvéoles pulmonaires et tuent les organismes pathogènes qui infectent les poumons.
  • En lavements intestinaux ou vaginaux : ajoutez 2 cuillères à café dans l’eau de lavement
  • En gargarismes dans les maladies septiques de la bouche (abcès dentaires, maux de dents, gingivites, pyorrhées, amygdalites, aphtes), ou contre toutes les inflammations de la cavité buccale : Faites circuler une cuillère à café de solution sur la zone affectée pendant 5 minutes puis recrachez le liquide.

 

♠    Exemple d’utilisation en externe :

  • Pour les conjonctivites ou inflammations oculaires de type kératite, ophtalmie, etc. : 1 goutte d’argent colloïdal  à 10ppm dans chaque œil, plusieurs fois par jour. Attention ! Le pH de la solution ne doit pas être inférieur à 6,5, sinon celle-ci serait trop acide et piquerait les yeux !
  • Pour les otites : quelques gouttes à 10 ppm directement dans les oreilles.
  • Pour les sinus infectés : quelques gouttes dans votre lota ou en vaporisation dans le nez.
  • Pour purifier l’eau de boisson : 1 à 4 cuillères à café d’argent colloïdal à 10 ppm par litre d’eau et attendre 10 minutes avant de la boire.
  • Pour les animaux, en application directement sur les zones atteintes (parasites). Ici le dosage est fonction de leur poids (et calculé proportionnellement à partir du dosage humain). On peut mettre de l’argent colloïdal directement dans leur eau de boisson

 

 

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

♥    Utilisation générale

  • En vaporisation contre les bactéries, virus et champignons, qui attaquent les végétaux (plantes, fleurs, légumes et fruits) ⇒ 1 cuillère à soupe par litre d’eau en vaporisation sur les feuilles ou directement en versant la solution au pied de la plante.

 

  • En désinfection domestique :
    • En vaporisation dans la cuisine et la salle de bain pour éliminer moisissures et mildiou
    • Sur les éponges, brosses à dents, peignes et brosses à cheveux
    • Sur le linge humide pour prévenir les moisissures
    • Pour rincer les fruits et les légumes frais.

 


Où trouver de l’argent colloïdal ?

 

Actuellement, on trouve de l’argent colloïdal dans la plupart des magasins bio ainsi que dans les parapharmacies à des tarifs très variables. De nombreux sites internet le proposent également mais, en plus du coût assez élevé (comptez environ 17 euros les 500 ml), vous devrez vous acquitter des frais de livraison, qui, la plupart du temps, ne sont pas donner !

Personnellement, j’utilise de l’argent colloïdal depuis de nombreuses années pour moi-même et pour toute la famille (et amis aussi !). J’ai donc opté pour l’option la plus pratique et la moins onéreuse : l’achat d’un appareil générateur d’argent colloïdal que je fabrique à domicile ! Cette solution permet d’obtenir un argent colloïdal d’excellente qualité à condition de respecter les instructions.

 

⇒  Mon choix s’est porté sur le générateur « Silver Smart » (cf. photo) proposé sur le site www.vivrenaturel.com à 245 €

⇒  Michel Dogna, dans son livre, « Prenez en main votre santé », recommande le RSG-3 proposé à 325 €.

 

 

Silver Smart
Silver Smart

 

 

 

Que vous choisissiez de le fabriquer vous-même ou de vous le procurer dans le commerce, l’argent colloïdal s’avère être un allié incontournable à avoir dans sa pharmacie familiale

 


 

 

Sources et Bibliographies :

 

« Prenez en main votre santé » de Michel Dogna, aux éditions Guy Trédaniel

« Tout savoir sur l’argent colloïdal«  de Jean Silbermann, aux éditions Ambre

« L’argent colloïdal, un remède en or«  de Jeanne Peros, aux éditions Guy Trédaniel

« L’argent colloïdal » de Frank Goldman. Disponible en format pdf sur simple demande ici

 

              


2 thoughts on “L’Argent Colloïdal, un remède universel oublié

  1. OLIVAUX Yann Répondre

    Bonjour,

    Toute préconisation d’un traitement antibiotique (antibiotiques de synthèse, huiles essentielles anti-infectieuses, homéopathie, argent colloïdal…) devrait s’accompagner d’une mise garde sur une utilisation limitée dans le temps. Faute de quoi, non seulement son efficacité risque de diminuer mais surtout une utilisation régulière déséquilibrera la flore intestinale utile (notamment les bactéries lactiques). Aucune étude ne prend malheureusement en compte cette donnée, issue notamment des observations d’un ami microbiolgiste qui a réalisé des milliers de profils bactériens à partir de selles depuis 40 ans…

    Bien à vous

  2. Mehdi Répondre

    Bonjour,

    Excellent article! En effet l’argent colloïdal a le vent en poupe ces derniers temps, et s’impose comme un des produits naturels incontournables à disposer chez soi. Voici un très bon dossier permettant d’approfondir le sujet :
    http://www.institut-katharos.com/tout-savoir-sur-largent-colloidal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *