Bougies d’Oreilles : une technique ancestrale et naturelle

Partager sur les réseaux sociaux

De plus en plus plébiscitées par les otologues* et les professionnels de santé, les bougies d’oreille, encore appelées bougies auriculaires, sont essentiellement utilisées pour nettoyer le cérumen contenu dans l’oreille ou pour évacuer des bouchons qui obstruent le conduit auditif. Ce que l’on sait moins, c’est qu’elles sont bien plus que cela.

 

La bougie d’oreille : une véritable alternative aux cotons tiges 

 

On le sait à présent, l’insertion d’un coton tige dans le conduit auditif, présente de nombreux risques, parfois graves :

    L’action du coton tige repousse le cérumen vers l’intérieur du conduit auditif, provoquant alors des bouchons 

♠    Le frottement répété du coton à l’intérieur de l’oreille peut déclencher un eczéma interne

♠    Une insertion trop profonde du coton tige peut endommager sérieusement le tympan, voire le percer 

 

 

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

 

Le Parlement français a ainsi interdit la mise sur le marché des cotons tiges en plastique à partir du 1er janvier 2020. Selon une étude parue dans le Figaro Economie du 28 décembre 2016, les bâtonnets feraient partie des objets les plus recensés sur les plages et les milieux aquatiques.

 


Les bougies d’oreille : de quoi s’agit-il ?

Egalement appelée bougies Hopi®, on attribue généralement l’origine de cette technique à la tribu indienne HOPI d’Arizona. Cependant, cela n’est pas prouvé et on retrouve l’utilisation de bougies auriculaires en Asie et même en France du début du XXe siècle.

Dans sa forme actuelle, la bougie se présente par un aspect cylindrique, droit ou spiralé. Elle est constituée de cire d’abeille souvent enrichie aux huiles essentielles et répartie sur une charpente en coton à trame moyenne.

 

 


Comment les utiliser :

Posée de manière étanche à l’entrée du conduit auditif externe, on enflamme l’autre extrémité de la bougie auriculaire. Dès le début de la combustion, la bougie va provoquer un effet de fumigation suivi d’un effet de cheminée d’aspiration, éliminant le cérumen contenu dans le conduit auditif externe.

Le patient ressent tout d’abord un léger grésillement et une chaleur progressive agréable et tout à  fait supportable.

 

 

 

Elles peuvent être utilisées sur les adultes comme sur les enfants (de + de 3 ans, et avec des bougies spécialement adaptées), et sont recommandées environ une fois par mois en cure d’entretien. Les séances peuvent être plus rapprochées dans certains cas (bouchons importants, troubles ORL, etc.). Les seules contres-indications sont la perforation du tympan ou dans le cas où le patient suit un traitement pour une inflammation grave.

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

Mais attention ! Quelques précautions d’utilisation sont à respecter :

En effet, si la bougie est mal disposée, elle peut provoquer des dépôts dans le conduit auditif externe qui risquent d’induire une augmentation de la production de cérumen.

Par ailleurs, la partie externe de la bougie étant fortement enflammée, je ne peux que vous conseiller de vous en remettre à un professionnel de santé qui maîtrise parfaitement leurs utilisations et leurs manipulations.

 


Bougies Hopi® : Quels bienfaits peut-on en attendre ?

 

Les bougies Hopi® sont essentiellement utilisées à des fins hygiéniques. Pourtant, elles s’avèrent d’une grande utilité dans bien des situations :

   Evacuer le cérumen et les bouchons

   Supprimer ou diminuer les acouphènes

   Dégager les sinus

   Drainer le canal lacrymal

   Agir sur certains types de migraines

   Faire disparaître ou diminuer certains vertiges

   Provoquer une profonde détente

   Régler certains troubles auditifs

   Améliorer l’équilibre

 


Lesquelles choisir ?

 

Vous trouverez des bougies auriculaires au rayon hygiène de la plupart des magasins bio de votre région, en parapharmacie (parfois) et sur de nombreux sites internet spécialisés.

Chacun d’entre nous est différent, avec des attentes et des préférences différentes. Il n’est pas aisé de vous conseillez telles ou telles marques, je ne peux donc que vous recommander d’en tester plusieurs vous-même. Leur prix est également très variable d’une marque à l’autre. Bien entendu, le prix est souvent dégressif en fonction de la quantité que vous achetez (par paire ou par pack de 10, 20, 50 etc.)

 

    « Biosun – bougies auriculaires traditionnelles » : 7.99 € la paire

   « Otosan – bougies auriculaires » : 9,99 € la paire

   « Bougies d’oreille Auri-clean » : 5,90 € la paire

En tant que thérapeute naturopathe, j’utilise en cabinet ou en famille :

   Bougies Hopi®, Abel Franklin : 4,50 € la paire.

 

Pour vous aider dans l’utilisation des bougies, voici une petite vidéo explicative et instructive 

 

* spécialiste de l’oreille et de ses troubles


Sources et Bibliographie :

« Les bougies auriculaires et leurs bienfaits méconnus« , de Jili Hamilton, aux éditions Broché

« Bougies thermo-auriculaires. Méthode de bien être et santé pour toute la famille«  de Emmanuel Astier, aux éditions Broché
             

 

 


2 thoughts on “Bougies d’Oreilles : une technique ancestrale et naturelle

  1. Vanessa Répondre

    Merci pour cet article. Je vais tester sur moi. Savez-vous comment procéder sur un enfant de 17 mois? Apparemment cette technique ne doit pas être utilisé avant 3 ans. Ma fille a beaucoup de cérumen d’après le médecin. Il m’a prescrit cerulyse… Mais si j’avais une technique naturelle…. Merci !!!

    1. rebeccanaturopathe Répondre

      Bonjour Vanessa,

      L’excrétion de cérumen de votre fille est plutôt bon signe ! Cela signifie qu’elle évacue facilement les impuretés logées dans son conduit auditif (poussière, peaux mortes etc.)

      Si elle ne ressent aucune douleur, je vous conseille de laisser faire la nature, la bougie d’oreille n’étant pas adaptée à son jeune âge.
      Dans tous les cas, n’utilisez jamais de coton tige. Vous pouvez plutôt utiliser votre index recouvert d’une petite bande humide et chaude pour retirer la cire de la zone la plus extérieure de l’oreille.

      Rebecca

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *