Articles du Blog

     

La naturopathie est un système médical complet et ancestral qui mise avant tout sur la stimulation du pouvoir d’autoguérison du corps.

Elle allie les connaissances techniques modernes aux formes traditionnelles et naturelles de la médecine.

L’intervention du naturopathe vise tout d’abord à déterminer la cause originelle des déséquilibres physiques ou psychiques par le biais d’un bilan de vitalité précis et détaillé, puis à activer et à renforcer les mécanismes d’autoguérison plutôt qu’à éliminer les symptômes.

“La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin.”   

Hippocrate


Pourquoi choisir la naturopathie ?

La naturopathie est référencée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1978, comme une médecine non conventionnelle qui s’appuie sur un ensemble de techniques naturelles pour préserver et optimiser la santé.

De plus en plus de personnes font appel à la naturopathie, motivées par la nature des soins et par la rapidité et la pérennité des résultats obtenus.

  • Une approche holistique : la naturopathie prend en charge une personne et non un symptôme.
  • La personnalisation des conseils : c’est le terrain de la personne, sa constitution, son tempérament et sa vitalité qui sont pris en considération. Les conseils sont personnalisés et non protocolisés
  • Responsabiliser sans culpabiliser : la personne devient actrice de son chemin de guérison.
  • La naturopathie est complémentaire des médecines conventionnelles : en naturopathie il n’y a pas de notion d’urgence, pas de diagnostic posé. Elle ne se substitue en aucun cas à la médecine allopathique.

 

 


Les techniques utilisées

Le naturopathe dispose d’un large éventail de disciplines thérapeutiques.

Pour établir le bilan de vitalité et orchestrer la meilleure stratégie naturopathique avec les meilleures cures (désintoxication, revitalisation, stabilisation), le naturopathe utilisera :

  • La morphotypologie : caractéristiques physiques qui définissent un individu grâce à la génétique
  • Le bilan irien : lecture de l’iris pouvant révéler des prédispositions, des tendances, des déséquilibres.
  • Un questionnaire, encore appelé Anamnèse, répertoriant le passé et le présent médical de la personne ainsi que ses habitudes de vie

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Pour agir :

  • L’alimentation et nutrition : technique prépondérante en naturopathie car il y a bien un lien de cause à effet entre l’alimentation et la santé.
  • La nutrithérapie : optimise les fonctions du corps par l’utilisation des minéraux, des vitamines, des acides gras et acides aminés, essentiels à l’organisme.
  • L’oligothérapie : Les oligoéléments, présents dans l’organisme, doivent être obligatoirement apportés par l’alimentation car ils sont indispensables à la vie humaine.
  • La phytothérapie : l’usage des plantes sous toutes leurs formes, conseils en compléments alimentaires.
  • L’aromathérapie : l’usage des huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats
  • L’hydrothérapie : l’usage de l’eau (chaude ou froide, en bains, en douches, en compresses, hammam et sauna, etc).
  • Les techniques manuelles : massage bien-être non thérapeutique, réflexologie plantaire.
  • La gestion du stress et la relaxation : méditation, respiration (cohérence cardiaque…), fleurs de Bach.
  • L’exercice physique : conseils personnalisés pour mettre en place une activité physique adaptée à chacun
  • Conseils hygiénistes : nettoyage des oreilles (bougies Hoppi), nettoyage des fosses nasales (Lota)
     

 

 


Que soigne la Naturopathie ?

Le naturopathe traite de très nombreuses pathologies concernant tous les âges, du nourrisson au senior, du sédentaire au sportif de haut niveau. Il intervient en complément des traitements chimiques, substitutifs ou palliatifs dans le cadre de pathologies qui sortent de son domaine d’intervention.

En effet, ses limites sont celles de l’urgence médicale et chirurgicale.

Même si la naturopathie reste une thérapie de premier choix en médecine préventive, elle peut se révéler très efficace en cas de :

  • Fatigue chronique ou perte d’énergie
  • Troubles du sommeil : insomnie, réveils nocturnes, sommeil non réparateur
  • En accompagnement de vos traitements médicaux en collaboration avec votre médecin (maladie chronique, traitement lourd, etc.)
  • Arrêt du tabac ou addictions (cannabis, alcool, drogues, etc.)
  • Réglage alimentaire : pour apprendre à manger sainement, ou pour réguler votre poids
  • Suivi du sportif : alimentation & nutrition, complémentation pour pallier aux carences
  • Gestion de son stress : épreuves difficiles de la vie, avant un examen, maladies etc.
  • Troubles féminins : Syndrome prémenstruel, ménopause, etc.
  • Perte ou prise de poids et son maintien
  • Tous les maux de l’hiver et autres soucis du quotidien (digestion, constipation, circulation sanguine et lymphatique, problèmes de peau, beauté, etc.)
  • Pathologies de l’enfant et de l’adolescent (rhino-pharyngite, grippe, bronchite, hyperactivité, acné, concentration scolaire, hyperactivité, etc.)
  • Femmes enceintes : accompagnement avant, pendant et après la grossesse.
  • Troubles liés à la personne âgée : Rhumatismes, ostéoporose etc.
  • Dépression légère ou importante
  • Retarder le vieillissement cellulaire (ce qui se fait à l’intérieur, se voit à l’extérieur)

 

 

 


Le cadre législatif de la Naturopathie

Aujourd’hui,  la naturopathie est :

  • Reconnue par le Parlement européen qui a voté à Bruxelles, le 28 mai 1997, la résolution Lannoye/Collins. Cette résolution historique se positionne en faveur de la réglementation des médecines « non conventionnelles »: naturopathie, ostéopathie, médecine traditionnelle chinoise.
  • Considérée comme une « médecine traditionnelle » par l’Unesco(MT 2.80 NT1)
  • Référencée par l’O.M.S. à la conférence d’Alma Ata de 1978 : l’OMS classe la naturopathie comme étant la 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques.
  • Officiellement enregistrée depuis 1968 au Bureau International du travail (B.I.T.) de Genève (CITP-68 BIT : 0-79.90, confirmé et précisé en 1988 par l’enregistrement N° 3241)

Depuis le 04 mai 2015, La Suisse reconnait officiellement la profession de Naturopathe. Le secrétariat d‘Etat suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation (Sefri) a approuver l’examen professionnel supérieur pour les naturopathes. Il donne un titre reconnu et protégé dans toute le pays : praticien de naturopathie avec diplôme fédéral. Pour plus de renseignements, cliquez ici